Created with Sketch.

Nouer le reste

Un commissariat réalisé par les étudiants du Master “Critique-essais, écritures de l’art contemporain” (promotion 2020-22) de l’Université de Strasbourg parmi les œuvres des collections des FRAC du Grand Est (FRAC Alsace, FRAC Champagne-Ardenne, 49 Nord 6 Est FRAC Lorraine)

 

Tisser des liens entre les humains, créer des alliances avec la faune et la flore, semer des graines d’idées pour apprendre à vivre sur une planète abîmée, telles sont les ambitions de l’exposition Nouer le Reste,  présentée du 11 juin au 26 septembre 2021 au CEAAC.

Émergeant d’un terreau de fictions et de  « savoirs situés » d’auteures telles que  Donna Haraway, Vinciane Despret, Anna Tsing et  Ursula Le Guin, l’exposition lance un appel au renouvellement du regard porté sur la Terre et ses habitant.es, afin de tenter de vivre avec le trouble, sur les ruines du capitalisme.

En étudiant le langage des animaux tout comme les facultés d’adaptation des champignons, une nouvelle narration commence alors à prendre forme autour de cette diversité de manières d’être au monde. Prendre conscience de son point de vue et cesser de prétendre à une objectivité illusoire ouvrent à une multitude de récits, qui ne sont plus uniquement anthropocentrés.

Tantôt fourmi, tantôt géant, ou bien réduit à l’état de sensation, le spectateur est invité à se rapprocher de son environnement en changeant de peau.  L’universalité d’un langage muet est mise en lumière pour apprendre à écouter le vivant et propager ses enseignements.


Dossier de presse