Created with Sketch.

Le programme de résidences du CEAAC comprend actuellement 4 dispositifs et s’articule autour des axes de recherche suivants :

  • les modes de production, reproduction et circulation des images au regard de l’histoire d’une région où le rapport l’imprimé est fondamental
  • le vernaculaire, les savoir-faire locaux et populaires
  • les questions de santé publique


1/ Résidences de recherche et de création (depuis 2001)

Sans obligation de production et basée sur un principe de réciprocité, ces résidences s’organisent en partenariat avec des structures en Europe et s’adressent aux artistes visuels du Grand Est. Les artistes lauréat·es sont accueilli·es en résidence à l’étranger pour une durée d’un à trois mois tandis que le CEAAC reçoit réciproquement à Strasbourg les artistes envoyé·es par les structures associées.

2/ Résidences curatoriales Hop (depuis 2023)

Sur invitation dans un premier temps, ces résidences s’adressent aux curateurs·rices et chercheurs·es français·es et étrangers·ères, favorisant la rencontre entre des professionnels du secteur des arts visuels et les artistes du Grand Est.

Ayant pour vocation de soutenir la diffusion du travail des artistes régionaux et d’élargir leur réseau, ces courtes résidences (de 2 à 5 jours) sont à considérer comme des temps privilégiés de découverte et de mise en relation de commissaires actifs avec la scène artistique locale (artistes et tissu associatif et institutionnel du territoire).

3/ Résidences de production à Meisenthal (depuis 2023)

Sur invitation uniquement et d’une durée variable, ces résidences s’adressent aux artistes invité·es dans le cadre de la programmation artistique et culturelle du CEAAC.

4 / Résidences mission de territoire (depuis 2023)

Soutenues par la Région Grand Est, ces résidences permettent aux artistes lauréat·es de développer une démarche de recherche et/ou d’expérimentation en lien avec le territoire du Grand Est. Elles se déroulent sur une période de 6 mois à 3 ans, permettant de mieux ancrer le travail artistique dans une réalité territoriale.

Le dispositif nourrit les objectifs suivants :

  • accompagner l’expérimentation et la recherche artistique
  • améliorer le cadre d’activité des professionnels
  • favoriser l’échange entre la population et les artistes notamment par de nouvelles formes de rencontres

MOYENS DISPONIBLES :

Pour les artistes visuels :

  • La mise à disposition d’une chambre privée au sein d’un appartement de 100 m², meublé et à partager avec d’autres artistes ou curateurs·rices
  • La mise à disposition d’un atelier (60 m²) à partager au sein du Bastion 14 ou à la Virgule (50 m²) mis à disposition par la Ville de Strasbourg
  • Des honoraires à hauteur de 700 € HT / mois
  • Des frais de vie à hauteur de 335 € TTC / mois
  • La prise en charge du voyage AR du lieu de domiciliation à celui de la résidence
  • Un soutien humain et matériel par le CEAAC et une mise en réseau
  • Des projets sur mesure à l’issue de la résidence (non systématiques)

Pour les curateurs·rices et chercheurs·es français·es et étrangers·ères :

  • La mise à disposition d’une chambre privée au sein d’un appartement de 100 m², meublé et à partager avec d’autres artistes ou curateurs·rices
  • Une allocation forfaitaire de résidence de 100 € TTC / jour
  • La prise en charge du voyage AR du lieu de domiciliation à celui de la résidence
  • Un programme individualisé par le CEAAC et une mise en réseau

DURÉES :

  • Durée des résidences de recherche et de création : de 1 à 3 mois.
  • Durée des résidences curatoriales : de 2 à 5 jours.
  • Durée des résidences de production et mission de territoire : variable

 

MODALITÉS DE SÉLECTION :

Résidences de recherche et de création :

  • Appels à candidatures et présélections sur dossiers.
  • Auditions des artistes présélectionné·es par le CEAAC et ses partenaires.
  • La décision finale revient à la structure hôte.

Résidences curatoriales : sur invitation.

Résidences de production : sur invitation.