NOW WATCHING

    NOW WATCHING
    Strasbourg / Séoul 2005 – 2015

    Le programme d’échanges d’artistes en résidence entre le Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines (CEAAC) de Strasbourg et le National Art Studio de Changdong et Goyang géré par le Musée National d’Art Moderne et Contemporain de Séoul (MMCA), fête ses dix ans. Saisissant l’opportunité de l’année France-Corée, nous avons souhaité rendre hommage et remercier les acteurs de cette féconde collaboration en présentant les travaux des vingt artistes français et coréens ayant participé à ces résidences croisées.

    Né en 2005 des suites d’un projet de l’artiste Cécile Straumann en Corée du Sud, ce programme d’échanges permet chaque année à des artistes de résider pendant trois mois à Strasbourg et à Séoul en disposant d’un appartement, d’un atelier, d’une bourse de voyage et de production. Encouragés et stimulés par les ateliers ouverts et les rencontres avec des commissaires invités et des professionnels du milieu artistique local, ces artistes bénéficient de conditions optimales de création et de diffusion.

    Nos deux institutions, animées par le désir commun de soutenir la création artistique contemporaine et sa diffusion auprès d’un large public, ont ainsi accueilli une diversité d’artistes issus des scènes françaises et coréennes. Émergents et confirmés, ils sont tous aujourd’hui réunis dans l’espace du centre d’art et l’Espace International, pour l’exposition Now Watching, qui offre une nouvelle occasion de faire ressentir au public la portée universelle des approches artistiques ancrées dans le particularisme. Les correspondances, parfois les chocs suscités par ces rencontres entre deux cultures – à l’image du ring miniature du duo coréen Mioon – questionnent l’identité, le corps, le langage, la singularité de l’individu dans la perspective de ce qui est universel à l’humanité.

    Comment les codes d’un langage mondialisé de l’art contemporain sont-ils véhiculés par des artistes de part et d’autre du globe terrestre? Combien de malentendus et combien de hasards sémantiques heureux ou malheureux participent à ces univers visuels et sonores?

    À l’heure d’une mondialisation croissante, de la recherche d’une gouvernance mondiale et du développement via Internet et des grands médias d’une sous-culture globalisée, il faut apprendre à s’immerger tout en préservant son identité. C’est la clé d’un avenir dans lequel les individus pourront se projeter dans le monde tout en ayant les moyens de créer des liens par delà les différences.

    Porte de l’intime, aux confis de l’Occident et de l’Extrême Orient, Now Watching offre une expérience sensible où l’identité n’est pas sacrifiée sur l’autel des échanges mais vient au contraire les nourrir, les enrichir, à l’image de ces dix années d’histoires et de créations partagées entre Strasbourg et Séoul.

     

    Artistes: Ho Un Bac, Léa Barbazanges, Ghizlène Chajaï, Raphaël Charpentié, Marine Dominiczak, Pierre Filliquet, Deok Yeoung Gim, Sojung Jun, Bom Kim, Seung Young Kim, Woong Yong Kim, Mioon (Min Kim & Moon Choi), Mohammed el Mourid, Natacha Paganelli, Yong Sik Park, Ramona Poenaru, Soon Wang Qwon, Nathalie Savey, Cécile Straumann, Dorothy M Yoon

    Commissaires:
    Elodie Gallina, Evelyne Loux, COAL (Lauranne Germond, Maëva Blandin, Loïc Fel)

    Exposition organisée dans le cadre de l’ Année France-Corée 2015-2016

    Vernissage le 18 mars à partir de 18h30

    Visite guidée en présence des artistes et des commissaires, le 19 mars à 17h

    Performance audiovisuelle de Raphaël Charpentié & Ramona Poenaru suivie du finissage de l’exposition, le 22 mai à partir de 18h