Created with Sketch.

Tanji

Joseph Kieffer

Exposition - Espace international

  • Vernissage : 30.09.2022
  • Date de début : 01.10.2022
  • Date de fin : 11.12.2022

Dans le cadre de sa résidence d’artiste à SeMA NANJI Séoul, Joseph Kieffer a soigneusement observé et exploré son nouvel environnement de travail. Du marché de Dongdaemun aux quartiers d’affaires ou traditionnels, l’artiste a recueilli plusieurs matériaux, formes, couleurs et images qui l’ont inspiré et formé le coeur de ses premières impressions coréennes.

Confronté à des phénomènes urbains, sociaux et culturels uniques, Joseph Kieffer a surtout été frappé par l’aménagement du territoire et la densité des hautes tours Tanji, habitats collectifs modernes caractéristiques des villes coréennes. Développés dès les années 60, les Apate Tanji (transcription du mot « appartement » et de « terre entourée ») se sont implantés entre la ville et les montagnes, répondant à la croissance industrielle et à l’expansion démographique du pays.

L’artiste s’est emparé de ces infrastructures fonctionnelles pour détourner leur statut et les assouplir en les transformant en sculptures de perles multicolores, prêtes à s’activer en musique.

Conviant le Han et le Jeong, deux sentiments propres à la culture coréenne, proches de la mélancolie et de la bienveillance, Joseph Kieffer dépeint l’ambivalence et les contradictions d’une société qui vacille entre tradition et modernité, douleur et résilience.

Cette exposition rassemble les recherches et pièces débutées pendant sa résidence : une série d’aquarelles, deux automates ainsi qu’une nouvelle sculpture-objet à danser et la vidéo de son activation dans les rues de Séoul en compagnie de musiciens et danseurs coréens.

Par l’intermédiaire d’un jeu d’échelles et d’équilibre, l’artiste nous livre une vision poétique de ce chaos urbain, témoin d’une mégalopole en constante mutation.


Dossier de presse