Created with Sketch.

Mariann Blaser

Mariann Blaser, stem, technique mixte, 150 x 150 cm

Mariann Blaser, stem, technique mixte, 150 x 150 cm

Vit et travaille à Bâle (Suisse)

 

“La nature, dans toutes ses manifestations, constitue une inspiration majeure de mon travail. Plus que des images réalistes, ce sont l’abstraction des formes, les structures de l’espace, l’équilibre ou le déséquilibre entre le plein et le vide, entre la surface et la ligne que j’explore.

La couleur et la forme et leur influence sont très importantes pour moi.

Les choses apparemment peu visibles, et souvent négligées, attirent mon attention. J’y trouve souvent une cohérence qui frôle presque la perfection.

Les techniques d’impression telles que l’eau-forte, l’héliogravure, le gaufrage ou la typographie font partie intégrante de mon travail depuis de nombreuses années et y tiennent une place centrale. Récemment, c’est le cyanotype, qui m’inspire beaucoup. Cette couleur, ce bleu, il ne vous quitte plus, vous attire, vous séduit et vous pousse à continuer à expérimenter.

L’ensemble du processus, de la photographie de plantes au mélange des substances chimiques (citrate d’ammonium ferrique, ferricyanure de potassium, eau) en passant par l’impression des feuilles… tout ceci, dans la longueur du procédé, me plaît et correspond à ma démarche.

Le motif de la nature est transformé et l’importance de l’exactitude perd son sens. La surprise générée lors de l’impression, par le biais des rayons du soleil, de la durée de l’exposition, ou d’autres incursions du hasard, sont des choses qui m’ont toujours inspirée et fascinée.

Le fait que le travail avec la lumière du soleil soit d’une importance majeure, voire essentielle, me semble très cohérent au regard d’une recherche autour d’éléments naturels. Le soleil ne peut pas être influencé. Il est par exemple beaucoup plus puissant en été qu’en automne, et œuvrer avec ce phénomène naturel fait partie de mon intention. Ce sont véritablement ces moments, qui changent sans cesse dans la nature, qui influencent en grande partie mon travail.

La dessin « Tige » nous touche par sa forme, sans prétendre à la justesse. Le « faire » dans toute sa lenteur, de même que les allers et retours constants et l’immersion dans ce travail ont une importance primordiale pour moi.”

 

Propos de l’artiste (traduction), 2020

Site web de Mariann Blaser

Exposition(s) en lien :

  Des herbes folles