Created with Sketch.

Stones / Lettres d’Amérique

Emmanuel Georges / Reinis Hofmanis

Exposition - Espace international

  • Vernissage : 17.03.2012
  • Date de début : 17.03.2012
  • Date de fin : 07.04.2012

Cette double exposition croise les regards de deux photographes sur le paysage urbain:

  • Reinis Hofmanis, artiste letton accueilli en résidence au CEAAC en septembre 2011 avec le soutien du Conseil Général du Bas-Rhin et de la Région de Vidzeme
  • et Emmanuel Georges parti en résidence aux USA en 2010 et en 2011 avec le soutien du CEAAC et de la Région Alsace.

Emmanuel Georges

“Le travail présenté a été réalisé au cours de plusieurs voyages dans les régions les plus reculées des États-Unis, celles qui ont peut-être le plus souffert de ce que l’on peut appeler la fin du rêve américain.[…] Mon propos photographique est de mettre en évidence les résidus de ce rêve dans le paysage, de lui donner une couleur qui nous renvoie à notre propre nostalgie, à nos espoirs déçus.

Les thèmes récurrents recensés dans ce travail – façades industrielles, magasins, cinémas, garages, enseignes typographiées, automobiles… –  représentent à la fois les jalons de mes voyages et les ingrédients emblématiques du paysage urbain américain, qui s’effacent lentement. […] Le formalisme appuyé des images fait écho à l’école de la photographie américaine. Les images ont été faites à la chambre 4×5 inches sur film négatif couleur ; l’utilisation de cet outil grand format permet une restitution précise de la force graphique intrinsèque aux sujets tout autant que de la qualité de leur matière.” Emmanuel Georges

En savoir plus sur cette résidence…

Reinis Hofmanis

Reinis Hofmanis a été accueilli en résidence à Strasbourg par le CEAAC en septembre 2011. Le projet photographique qu’il y a mené concerne les pierres qui sécurisent certains terrains et y empêchent le stationnement sauvage: de là naît la série Stones, présentée aujourd’hui à l’Espace international du CEAAC. Cette série s’inscrit dans des recherches autour de la frontière, du lien et de l’opposition entre espace public et espace privé, d’autant plus que nombre de ces photographies ont été prises à la limite entre la France et l’Allemagne, entre Strasbourg et Kehl.

Pour son exposition à l’Espace international, un livret sera publié qui mettra en parallèle cette nouvelle série avec son travail Sale autour des terrains et propriétés à vendre.

En savoir plus sur cette résidence…