Created with Sketch.

Ursula Bogner

“Il semble presque incroyable que les talents musicaux et artistiques d’Ursula Bogner n’aient pas été découverts jusqu’ici. Toutefois, au vu de sa biographie, cela peut paraître simplement inévitable. C’est lors d’un vol pour Vilnius que j’ai fait la connaissance de Sébastien Bogner, le fils d’Ursula, qui me raconta qu’il était en voyage d’affaire pour une compagnie pharmaceutique. Nos échanges de banalités nous menèrent rapidement au sujet de sa mère, Ursula, qui aimait « entre autres jouer avec des synthétiseurs », encore que ce ne fût qu’à un niveau purement amateur et dans une pièce aménagée à cet usage dans la maison familiale. Son entourage considérait cela simplement comme l’un de ses nombreux passe-temps excentriques et n’y prêtait guère attention. En apparence, la vie d’Ursula Bogner parait bourgeoise et simple : elle était pharmacienne, mariée, mère de famille, confortablement installée dans une maison individuelle. Un mode de vie qui rend encore plus étrange son obsession pour la musique électronique, une obsession qui, fort heureusement, va la pousser à construire son propre studio pour y faire de nombreux enregistrements et autres expériences.”

Jan Jelinek, extrait du texte de présentation d’Ursula Bogner

Exposition(s) en lien :

  Mélodie : toujours l’art des autres