Created with Sketch.

Natacha Paganelli & Thomas Lang

“Ce qui lie ces images est un travail d’élucidation comme chacun des projets de Natacha Paganelli et Thomas Lang. Le voyage (l’ailleurs) et la fiction sont les outils d’une quête forcée, au sens de marche forcée. Leur approche est très différente de l’investigation propre à un travail documentaire du type constat. Il s’agit pour nos deux artistes de «creuser» les lieux sur lesquels ils jettent leur dévolu et d’y réaliser des mises en scène pour révéler (au sens du révélateur photographique), rendre lisible, quelque chose d’une réalité qu’on ne saurait percevoir au premier abord. On imagine aisément combien celle de la Serbie peut être complexe. Pourquoi la Serbie? Ce choix est un peu un «coup de dés». Natacha et Thomas ont été amenés à traverser ou contourner les États de l’ex-Yougolavie en guerre pour gagner le Liban. (…)”

Catherine Weinzaepflen, Une quête forcée (extrait).

Expositions collectives
2006
St’Art, résidences croisées du Club de Strasbourg, The Lion’s Club (photographie)

2005
Serbia – Selection of curiosities, La Chaufferie, Strasbourg
2004
Petites histoires marocaines (vidéo 26min), festival du regard jeune, Maison de l’image, Strasbourg
2002
Aïd el Kébir (vidéo 6min) présentée au Festival Les mille et une nuits, Strasbourg
2001
Slow Dancing (vidéo 11min), Festival de danse de Dresden
Samedi 15 mars 3h du matin (performance), Ateliers ouverts, Strasbourg
Les mariés de la Grand rue (performance), fête de la Grand rue, Strasbourg
2000
Strasbourg Tokyo Strasbourg (installation photographique), Galerie Le faubourg, Strasbourg
1999
Les artistes (performance), Ateliers ouverts, Galerie Le faubourg, Strasbourg
Interventions (installation), à Envie, Strasbourg, Dijon, Metz et Kehl

Publication(s) en lien :

  Serbia, selection of curiosities