Created with Sketch.

Mireille Gros

“Un de mes rêves d’enfance était de me promener un jour toute seule dans la brousse et dans la forêt tropicale.
En 1993, j‘ai eu l’occasion de rendre visite à une amie primatologue travaillant dans le parc national de Taï, dernière forêt vierge de la Côte d’Ivoire et de toute l’Afrique de l‘Ouest.
J’y ai découvert une faune et une flore si riches et si différentes de celles que nous connaissons en Europe, que l’ampleur du mot « biodiversité » m’est apparue.
Dans les premiers instants, ce rêve enchanteur, devenu réel, m’éblouissait.
Je le contemplais de façon méditative et apaisée, jusqu’au moment où je me suis aperçue que ce « paradis » survivait par l’équilibre fragile d’un écosystème en péril.
Une forte envie d’inventer et de réinventer de nouvelles espèces de plantes s’emparait de moi. Très vite, je commençais à travailler avec la Nature.
Cette approche était essentielle à mes yeux : être en accord et en dialogue avec la Nature. Travailler en équipe avec la biodiversité, et non pas selon elle.
Chaque jour, j’inventais ma propre diversité, devenue mes «amitiés végétales», qui une à une se sont transformées en une vaste réserve naturelle d’environ trois cents espèces de plantes dessinées.
Depuis ce jour, je crée sur des papiers différents dans le but de conserver l’unicité de chaque nouvelle espèce et de proposer une variété de plantes à la hauteur de la richesse naturelle. De cette façon, je mets à jour de nouvelles techniques.
En ressortent des dessins où chaque plante a un caractère qui lui est propre, comme s’il elles était dotées d’une personnalité unique, et devenues des amies végétales.”

Mireille Gros, Les diversités (fictional plants)

Site web de Mireille Gros

Exposition(s) en lien :

  Parallèle / Regionale 19