Created with Sketch.

Méditation

Méditation
Mac Adams
1996
aluminium et galets du Delaware
3,20 / 2,14 / 2,60 m
Jardins de l’Université
(derrière le Palais Universitaire)

 

À première vue, Méditation ressemble à un cadran solaire monumental, sur lequel serait disposés au hasard deux plateaux portant des galets. Au pied de la tige d’aluminium, un disque métallique est là pour recevoir l’ombre projetée par l’ensemble de la structure : comme tout les dispositifs solaires que l’homme a construits depuis le fond des âges, Méditation ne « fonctionne » qu’à certaines heures de certaines saisons.

« Quand elle ne fonctionne pas, cette sculpture existe comme un émetteur muet, une forme abstraite, et la silhouette de l’ombre est présente seulement comme image mémorisée » Mac Adams, extrait de Méditation, édité par le CEAAC à l’occasion de l’inauguration de cette sculpture

C’est donc de mai à juillet, de 12h à 13h30, que l’ombre représente parfaitement un homme en position du lotus, en méditation, alors que l’on aperçoit d’abord une étrange fleur faite de métal et de pierre ! Suivant le cours du soleil, l’ombre se déplace lentement sur son support, jusqu’à disparaître : ce mouvement est aussi une invitation à profiter d’un rythme naturel et, pourquoi pas, à méditer dans les Jardins de l’Université.