Created with Sketch.

Là/Doh

Là / Doh
Daniel Pommereulle
Drusenheim
Rond-point d’entrée de la ville (Route du Kochersberg)
67410 – Bas-Rhin
1995
Acier peint, verre, grès des Vosges, lumière
530 / 900 / 600 cm

Conçue pour le rond-point à l’entrée de Drusenheim, l’installation du plasticien Daniel Pommereulle intitulée “Là/Doh” a un aspect menaçant, voire dramatique, qui peut nous évoquer ces statues monumentales et délibérément effrayantes placées aux portes des villes antiques.

Les trois éléments incisifs de l’œuvre sont massifs et froids – impressions renforcées, la nuit, par la lumière rasante qui l’éclaire et par les matériaux utilisés par le sculpteur : acier, grès des Vosges et verre. L’artiste revendique cet aspect brutal, en parlant pour ces matériaux de symboles de « la Force, de la Terre et de la transparence du Ciel », comme si l’installation était l’allégorie d’une divinité militaire. Plus encore, Daniel Pommereulle explore ici une fois de plus ce qu’il appelle les « objets de prémonition » – ces œuvres qui laissent une place essentielle à la menace, à l’imprévisible dans ce qu’il a de plus violent. A l’entrée de cette ville, le spectateur ne peut qu’être saisi par ce signe.

Jean-Christophe Bailly disait en 1998 :

« Si quelque chose distingue Daniel Pommereulle dans notre époque, c’est son refus d’exercer son art comme on tient boutique. Il est possible d’aller chercher du côté du dandysme les ressources de cette résistance, mais c’est pourtant quant à l’œuvre d’abord que s’adresse une telle fierté : ne rien faire plutôt que fabriquer, détruire plutôt que refaire, attendre plutôt que passer le temps – une politique de la terre brûlée, sans doute, mais aussi une éthique, une rage d’honneur (et non pas, surtout pas, d’honneurs) presque classique. »

Là / Doh est une commande de la Ville de Drusenheim – Conseil artistique du CEAAC

Fiche(s) artiste :

 Daniel Pommereule