Espaces Professionels

Lors de chaque exposition organisée au Centre d’art du CEAAC, l’équipe de médiateurs propose des visites accompagnées d’activités adaptées au public scolaire allant de la maternelle au lycée. Ce service, entièrement gratuit, est simplement soumis à une réservation 8 jours à l’avance.

Actuellement, dans le cadre de l’exposition collective Seymourprésentée au CEAAC jusqu’au 19 octobre 2014

Auteur du célèbre roman intitulé L’Attrape-coeurs(1951), Salinger, à travers les membres de la famille Glass, aborde une nouvelle fois le thème de l’adolescence : ses troubles, son désenchantement et la perte de l’innocence qui accompagnent le passage de l’enfance à l’âge adulte. Seymour apparaît alors comme un individu en quête de vérités absolues face à une société américaine fondée sur le matérialisme. Cette résistance le conduira à s’intéresser au bouddhisme zen et à la poésie orientale.

S’appuyant sur cette fresque familiale, Élodie Royer et Yoann Gourmel, commissaires de cette nouvelle exposition, ont su rassembler une dizaine d’artistes qui à travers leurs créations évoqueront les procédés narratifs de Salinger, l’impact de la spiritualité sur la création, la construction de l’individu, le désarroi propres à l’adolescence et le désir de « réenchantement » du réel, la recherche du bonheur et les nouvelles représentations du monde.

Ainsi, les artistes Erica Baum et Moyra Davey fondent leurs travaux sur l’écriture : l’une en photographiant les fichiers obsolètes mais au combien poétique de bibliothèques tandis que l’autre intègre la notion de correspondance dans ses photographies. Joseph Grigely devenu sourd suite à un accident, parvient à rendre visible des conversations, des bribes de discussions matérialisées par l’écrit. Les philosophies et croyances orientales sont à la source des peintures et installations de l’artiste thaïlandais Chitti Kasemkitvatana qui a mené une retraite spirituelle de sept ans, dans un temple bouddhiste. Le jardin zen et mathématique de Bruno Persat nous révèlera également certains aspects de la spiritualité asiatique. Gareth Long nous proposera un portrait graphique et mouvant d’un des frères de Seymour alors qu’à travers son film, William Wegman mettra en scène ses chiens afin de donner une image de la famille américaine typique. Le papier peint « soleil couchant » édité par Benoît-Marie Moriceau et les nuages cristallisés de Julien Crépieux combleront notre goût du merveilleux. Lenka Clayton et Antoinette Ohannessian feront feu de tout bois pour « réenchanter » le monde n’hésitant pas à s’attaquer au plus ineptes fragments de celui-ci comme un ticket de caisse ou un pot d’échappement. Enfin, Benoît Maire adepte de la philosophie mettra en image les notions de hasard et de savoir auxquels se confronte tout individu voire tout adolescent. Mais que serait l’adolescence sans musique ? C’est pourquoi, le groupe Holden nous proposera de parcourir l’exposition tout en écoutant la bande-son qu’il a concoctée à l’occasion de cette exposition.

Ateliers maternelle / primaire

Ateliers collège / lycée

 

Visites commentées gratuites 
Sur rendez-vous, délai de réservation 8 jours minimum.
Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Capacité d’accueil par séance : 2 classes – Durée : 2 heures
Contact : Gérald Wagner - public@ceaac.org ou au 03 88 25 69 70