Paolo Almario

    Artiste d’origine colombienne établi à Chicoutimi (Québec) depuis 2011, Paolo Almario a été formé à la Facultad de Arquitectura y Diseño de l’Universidad Los Andes (Bogota, Colombie). Il a complété  une Maîtrise en Art (2014) à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Ses œuvres ont été exposées au Canada, en Colombie, en Italie, en Belgique et en France.

    Almario oeuvre dans diverses branches des arts numériques. Son travail explore les relations s’établissant entre l’individu et l’espace architectural. Sa pratique se développe au tour de la « spatialité de l’être » : un concept systémique d’identité composé des espaces habités par un ou plusieurs individus. Paolo viens à l’art par les technologies numériques qui sont de plus en plus présentes dans nos vies et s’infiltrent dans la trame du réel pour modifier notre manière d’être, agir et penser. Il crée des amalgames en strates d’unités pixellisées qui visent la rencontre image/machine ou homme/machine en dispositifs, développant ainsi un discours sur les systèmes et leurs numérisations. Les actions des machines qu’il produit évoquent, par des processus de construction ou dé-construction, des notions identitaires, spatio-temporelles et/ou socio-politiques.

    Outre son activité artistique, Paolo est actuellement Chargé de cours à l’UQAC où il enseigne, depuis 2014, les cours de la concentration Arts Numériques du Module des Arts (Installations hybrides, Techniques des arts médiatiques, Corps et dispositifs, entre autres).