Vincent Chevillon

    Initialement formé aux Sciences de la Terre, Vincent Chevillon a grandi en outremer.
    Il complète sa formation par des études en Art et rejoins en 2010 le post-diplôme des Beaux-arts de Paris, La Seine.
    Depuis 2014, il enseigne l’Espace et le Volume à La Haute École des Arts du Rhin (HEAR) à Strasbourg.
    Ces recherches convoquent différents champs d’études naviguant de l’anthropologie, la géophysique à l’iconologie.
    Il développe des dispositifs généralement évolutifs à partir d’éléments récoltés ou façonnés, des images, des récits qui se formalisent sous forme d’installations, d’éditions, d’œuvres numériques, d’objets.
    Un premier ensemble de cette recherche (Spermwhaler’s dream) sera exposé en 2011 dans un module de la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent au Palais de Tokyo. En 2013, il entreprend une étude de terrain à bord d’un voilier au travers d’une itinérance de 7 mois en mer de part et d’autres de l’océan Atlantique.
    Cette enquête, SEMES, recevra le soutien du FNAGP et de la DRAC Alsace et sera exposé au printemps 2016 à l’Espace Khiasma. Il développe depuis 2013 une plateforme encyclopédique participative intitulée archipels.org avec différentes structures (FNAGP, SCAM, Espace Khiasma, Dicream, Medialab SciencePO Paris).