Stefan Shankland

    Né en 1967 à Paris. Vit et travaille à Ivry-sur-Seine et à Nantes où il est enseignant titulaire à l’école nationale
    supérieur d’architecture (ENSAN). Stefan Shankland développe une pratique artistique transversale en lien avec des situations de mutation: transformations urbaines, mutations du territoire, crises
    environnementales.
    En 2007, il initie la démarche HQAC – Haute Qualité Artistique et Culturelle, qui fait du temps de la transformation urbaine une nouvelle ressource pour la création contemporaine. En 2011, il reçoit le Prix COAL Art et Environnement pour le programme TRANS305 et le projet Marbre d’ici.

    Le Marbre d’ici est une nouvelle matière première, produite localement à partir de gravats issus de démolitions d’immeubles. Mélangés à du ciment et de l’eau, coulés en strates, les déchets du BTP deviennent un matériau noble à intégrer aux projets architecturaux et urbains à venir. L’œuvre permet d’opérer un déplacement physique et symbolique qui va de la matière usée et de la ruine au patrimoine de demain, en créant à partir des décombres, des artéfacts à haute valeur ajoutée. Cette initiative de l’artiste Stefan Shankland, a été développée pour la première fois dans le cadre de la démarche HQAC – Haute Qualité Artistique et Culturelle de la ZAC du Plateau à Ivry-sur-Seine (94). Elle a donné lieu, après quatre années de recherche-action, à une sculpture de 265m2 dans l’espace public utilisant plus de dix tonnes de briques, tuiles, pierres calcaires et d’autres gravats provenant de la démolition des immeubles et entrepôts du quartier. L’œuvre présentée ici a été créée à partir des gravats glanés à Courcouronnes sur la Promenade du Marquis de Raies, au pied d’un immeuble d’habitat social en cours de démolition réalisé par l’architecte Paul Chemetov. Concassés, tamisés, incorporés à un béton puis coulés au sol, ce Marbre d’ici orne désormais le Salon d’Ornaison du château de Chamarande.