Simon Starling

    Né en 1967 à Epsom (Angleterre), vit et travaille à Copenhague et à Berlin. Le travail de Simon Starling est marqué par un intérêt pour les problèmes de globalisation et d’environnement. Ses créations résultent toujours d’une situation et d’une rencontre avec un récit, des personnages ou encore des faits historiques, relatifs à l’histoire des sciences et des technologies. De ces événements, l’artiste fait (re)naître une histoire par le biais d’expérimentations dont résultent des installations complexes constituées de dispositifs techniques, de films, de
    photographies, d’objets, de performances et de publications.
    Simon Starling est lauréat du Turner Prize 2005.

    Découvrir et comprendre les œuvres de Simon Starling implique de se laisser raconter des histoires. À travers une promenade narrative, basée sur les petits événements et objets du quotidien, il nous éclaire sur notre monde et sa construction.
    Avec Carbon (Pedersen), le visiteur d’Ultralocal pénètre dans une atmosphère pré ou post catastrophique où Simon Starling dépeint notre « Conte Moderne », par la transformation, le mélange et le recyclage d’éléments manufacturés et naturels pour créer un véritable kit de survie. L’artiste a remanié et hybridé deux bicyclettes Pedersen – inventées par Mikael Pedersen en 1897, et considérées comme l’ancêtre de la mobylette – afin qu’elles puissent être actionnées par des tronçonneuses. Modulables, les éléments des bicyclettes peuvent également être séparés pour composer deux tabourets, une tente et une broche de cuisson. Les tronçonneuses libérées peuvent alors être utilisées pour couper du bois, en l’occurrence ici un arbre d’essence locale.