mounir fatmi

    Né en 1970 à Tanger. Vit et travaille entre Paris et Tanger.
    mounir fatmi est représenté par neuf galeries à travers le monde, parmi lesquelles la galerie Conrads (Düsseldorf), la galerie Analix Forever (Genève) et la galerie Keitelman (Bruxelles).

    Son travail engagé se saisit des phénomènes de société, et en particulier des thématiques religieuses et politiques, pour en produire un langage critique. À travers la désacralisation d’objets religieux, il déconstruit les dogmes et les idéologies. En bouleversant les codes, ses œuvres tentent de mettre au jour les ambiguïtés et
    les contradictions du monde contemporain, à la faveur d’une réflexion morale sur la condition humaine et sur les multiples formes d’autorité. Son combat, qui lui a valu d’être censuré à plusieurs reprises, s’appuie également sur la production de vidéos et d’écrits : mounir fatmi a consacré plusieurs manifestes à des faits d’actualités, toujours en rapport, de près ou de loin, à des questions sociologiques ou anthropologiques.