Adrian Balseca

    Né en 1989 à Quito, où il vit et travaille. Designer graphique et artiste plasticien, Adrián Balseca active les mécanismes et stratégies de la représentation, de la narration et de l’interactivité pour mettre en relief les spécificités culturelles d’un environnement géographique. Il explore les relations et tensions entre industrie et artisanat, révélant une fascination pour les processus historiques, et la composition des matériaux impliqués dans la production des produits manufacturés.

    Medio Camino raconte le processus historique qui a conduit à l’assemblage de la première voiture en Équateur.
    À l’été 1972, un petit pick-up tout terrain est lancé par General Motors pour le marché andin et l’Asie du Sud-Est. Son développement est porté localement par la dictature militaire du général Rodríguez Lara (1972-1976), lors de ce qu’il est convenu d’appeler le « boom pétrolier ». Trente-sept ans plus tard, Adrián Balseca remorque une
    camionnette ANDINO Miura 77, dernier modèle du genre, entre les villes de Quito et de Cuenca, le long des hauts plateaux andins, pendant six jours, sur un itinéraire de plus de 437 km. Le voyage commence par la suppression – volontaire – du réservoir d’essence de manière à ce que le véritable moteur de cette expédition et sa mobilité soient assurés par des efforts collectifs et des systèmes de solidarité rencontrés le long de la route. Il en découle un road movie situationniste, démontrant la spécificité de chaque contexte géopolitique et territorial ; un essai critique sur le paysage contemporain qui révèle la multiplicité des relations possibles entre l’espace et ses usages, les machines et la nature.